Dans ce lot de travail, le CSS a décidé de se concentrer en premier lieu sur la formation. La pandémie de COVID-19 a fortement accéléré la transformation numérique dans la formation formelle. Le CSS se félicite des nombreux efforts déployés en vue de renforcer les compétences numériques de tous les élèves. Il tient à ce que la numérisation soit traitée dans une perspective large. En effet, la numérisation modifie l’acquisition des connaissances dans de nombreuses branches, parfois très rapidement. Or, son impact est différent selon qu’il s’agisse du domaine politique, de la santé, du monde du travail, de la religion ou de la culture. En même temps, il devient de plus en plus important de mener une réflexion approfondie face à ces changements.

 

Comme la maturité gymnasiale est en cours de révision (projet national « Évolution de la maturité gymnasiale »), le Conseil l’a examinée de près en 2020/2021. Il a commandé un rapport d’expert au professeur Michael Geiss, directeur du Centre de formation et de transformation numérique à la Haute école pédagogique de Zurich. Le CSS a ajouté son point de vue au rapport, qu’il a complété par des recommandations à l’adresse des responsables cantonaux et fédéraux.

 

Le texte a été approuvé par le Conseil en septembre 2021 ; et publié en novembre 2021 :

 

Parallèlement, le CSS s’est exprimé lors de la consultation interne sur la réforme de la maturité. Ses avis ont été soumis aux chefs de projet de la Confédération et des cantons les 15 juillet 2021 et 30 septembre 2021 :